[Communiqué de presse] Rejet des amendements euthanasiques – vigilance maintenue

11 Mar, 2015Communiqué de presse, Presse / Medias

‘’Soulager mais pas tuer’’ prend acte du rejet des amendements légalisant clairement l’euthanasie et le suicide assisté que défendait une partie de la majorité présidentielle mais reste en état de vigilance absolue.

Le mobile avancé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, est révélateur de l’ambiguïté de la posture gouvernementale : « ne pas brusquer la société française ». Mais la société française ne doit surtout pas être endormie par le texte en débat, dont « Soulager mais pas tuer » a déjà montré qu’il est inutile et dangereux.

 »Soulager mais pas tuer » maintient sa vigilance absolue contre certaines formes d’euthanasie contenues derrière l’expression « sédation profonde et continue jusqu’au décès ». La sédation euthanasique est d’autant plus pernicieuse qu’elle serait dissimulée et priverait, par ailleurs, les soignants de leur clause de conscience. Le mouvement demande donc que l’interdit de tuer soit clairement réaffirmé par le maintien du principe de l’acte à double effet : l’intention doit être de soulager et jamais de provoquer la mort. Les Français doivent être protégés des protocoles d’arrêt de vie qui utiliseraient la sédation assortie d’un arrêt d’hydratation pour faire mourir.

C’est en fonction de la suite des débats que se confirmera, ou non, l’appel à une manifestation nationale envisagée le dimanche 12 avril 2015. Cette mobilisation a été pré-annoncée devant 600 personnes rassemblées hier, mardi 10 mars, avec des experts et des témoins, à proximité de l’Assemblée nationale.

fas|fa-pen|

L'appel

Rejoignez le mouvement, dites non à l’euthanasie et oui au développement des soins palliatifs

fas|fa-user-md|

Les soins palliatifs

Découvrir l’enjeu des soins palliatifs en France aujourd’hui

fas|fa-cogs|

L’engrenage de l’euthanasie

L’euthanasie des personnes en fin de vie n’est qu’un début…

0 commentaires

Pin It on Pinterest

Share This