[Témoignage] Cyrille, souffrant du locked-in syndrome depuis 17 ans.

17 Fév, 2015Nos soutiens, Presse / Medias

Cyrille souffre du locked-in syndrome depuis 17 ans. Il s’engage dans le mouvement « soulager mais pas tuer ».

Centre de soins Beaumanoir à Nantes. Dernière chambre à gauche, tout au bout du couloir. Un dessin scotché sur la porte rebaptise les lieux : « Chambre du meilleur papa du monde ». À l’intérieur, Cyrille Jeanteur esquisse un sourire. Son corps tordu est cloué dans un fauteuil roulant. La faute à une collision avec un camion, il y a 17 ans.

« Un médecin m’a appelé pour me dire de faire vite car il n’allait pas passer la nuit, se souvient Magali, son épouse. Le lendemain, à l’hôpital, un réanimateur m’a dit : « Je suis vraiment désolé, il a voulu vivre » ». Une phrase qui résonne étrangement aujourd’hui encore, à l’heure où la loi sur la fin de vie s’apprête à évoluer (lire ci-contre).

Victime d’un traumatisme crânien avec lésion du tronc cérébral, Cyrille souffre du locked-in syndrome. Ses membres sont paralysés. Il ne peut pas parler. Mais ses facultés intellectuelles sont intactes. Et il communique. « Un clignement de paupière pour oui. Deux pour non ». L’ancien ingénieur formé à Polytechnique, père de trois enfants, utilise aussi sa main gauche dont il a retrouvé partiellement l’usage…
SMPT_PresseOcean_Nantes_16fev2015

fas|fa-pen|

L'appel

Rejoignez le mouvement, dites non à l’euthanasie et oui au développement des soins palliatifs

fas|fa-user-md|

Les soins palliatifs

Découvrir l’enjeu des soins palliatifs en France aujourd’hui

fas|fa-cogs|

L’engrenage de l’euthanasie

L’euthanasie des personnes en fin de vie n’est qu’un début…

2 Commentaires

  1. Raisson José

    La vie est trop précieuse pour la jeter. Bravo Cyrille.

  2. LEHUCHER Mireille

    OUI à la Vie, quelle leçon admirable vous nous donnez cher Ami.Au prix de vos souffrances endurées chaque seconde,minute,heure jours et nuits,dans la confiance et l’espérance.Offrande pour votre famille,mais aussi pour nous vos fréres en humanité qui avons perdu la valeur et le prix de la vie. Je découvre ma petitesse face à ce magnifique témoignage.Je me souviendrai de vôtre éppreuve face à mes petites misères Merci, je n’ai pas de mots dignes de vôtre grandeur d’âme. Je m’associe à vous en toute sincérité. Mireille.

Pin It on Pinterest

Share This