Espace Presse

Retrouvez dans cet espace toutes les ressources média et les derniers communiqués du mouvement

consulter l'espace presse

Mobilisation nationale

Samedi 3 Octobre 2015, dans les nouvelles régions : Journée nationale d’alerte sur la fin de vie et de mobilisation pour les soins palliatifs.

en savoir plus

Tribune Tugdual Derville – Figarovox 9.03.15
09 Mar 2015

Tribune Tugdual Derville – Figarovox 9.03.15

Tugdual-Derville-delegue-general-d-Alliance-Vita-D

A la veille de l’ouverture du débat à l’Assemblée Nationale sur la proposition de loi sur la fin de vie, Tugdual Derville, l’un des portes-paroles du collectif « Soulager mais pas tuer », s’est exprimé le 9 mars 2015 dans le FigaroVox. – Extraits

 

« Une expression a émergé dans le débat fin de vie: le mal-mourir. Est-ce le reflet des lacunes de notre système de santé ou d’une angoisse de plus en plus grande devant la mort, à cause de l’isolement? »

« Constat atterrant quand on pense aux progrès de la médecine dans la lutte contre la douleur -par exemple l’usage de la morphine -et le déploiement des soins palliatifs depuis trente ans. Mais justement le CCNE souligne la mauvaise application de la loi du 9 juin 1999 censée «garantir le droit à l’accès aux soins palliatifs». Ils demeurent le parent-pauvre de notre système de santé. »

« La Cour des comptes, qui titre son rapport du 11 février 2015 «Les soins palliatifs: une prise en charge très incomplète», dénonce les disparités régionales et l’abandon d’objectifs, notamment pour les prises en charge extrahospitalières et l’accompagnement des personnes âgées en établissement d’hébergement. »

« Plutôt que de prendre ce défi à bras le corps en luttant contre l’isolement des personnes âgées et leur abandon, voilà qu’on nous propose une nouvelle loi. (…) Les formules utilisées entretiennent la confusion. S’agit-il d’endormir le patient qui va mourir, ou de l’endormir pour le faire mourir? »

« Endormir les patients et endormir l’opinion relèvent d’une même logique politique: façon expéditive de se débarrasser d’un problème complexe, qu’on ne peut régler ni par de nouveaux protocoles de fin de vie, ni à coup de sondages d’opinion. »

« Nous avons toutes les raisons de nous mobiliser. »

(…)

Cliquez sur le lien pour lire la tribune dans son intégralité :

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/03/09/31003-20150309ARTFIG00197-proposition-de-loi-sur-la-fin-de-vie-vers-la-sedation-pour-tous.php

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *