Découvrir

Le collectif Soulager mais pas tuer.

Ne voyez-vous pas la pression – pour ne pas dire l’oppression – qui monte quand une société rend éligibles à la mort les plus humiliés, les plus souffrants, les plus isolés, les plus défigurés, les moins résistants à la pitié des autres, et – certains le revendiquent déjà – les plus coûteux ?

Philippe Pozzo di BorgoParrain du Collectif Soulager Mais Pas Tuer

Les membres du collectif

Plusieurs associations sont membres du collectif Soulager Mais Pas Tuer.

Philippe Pozzo di Borgo

Parrain du collectif Soulager Mais Pas Tuer

Tétraplégique depuis près de 30 ans, le héros du film Intouchables, appelle les parlementaires à considérer l’impact d’une légalisation de l’euthanasie sur les plus fragiles : « Ne voyez-vous pas la pression – pour ne pas dire l’oppression – qui monte quand une société rend éligibles à la mort les plus humiliés, les plus souffrants, les plus isolés, les plus défigurés, les moins résistants à la pitié des autres, et – certains le revendiquent déjà – les plus coûteux ? »

Tugdual Derville

Porte Parole du collectif Soulager Mais Pas Tuer

Fondateur d'une association d'accueil d'enfants et de jeunes en situation de handicap, Tugdual Derville a également travaillé pour une association nationale de soutien aux personnes âgées en situation de précarité puis dans un cabinet de conseil aux établissements sanitaires, sociaux et medico-sociaux.
Après avoir rejoint l'association Alliance VITA, il a fondé en 2003 son service d'écoute et d'aide SOS Fin de vie et coordonné ses campagnes de sensibilisation : Parlons la mort, pour la vie; Messages Pour la Vie... Chroniqueur et conférencier, il est l'auteur en 2012 d'un essai intitulé "La bataille de l'euthanasie, enquête sur les sept affaires qui ont bouleversé la France". C'est l'un des porte-parole du collectif Soulager Mais Pas Tuer.
"Je n'ai jamais vu un patient qui ne soit digne, digne d'être soigné, digne d'être aimé." (Chantal Catant)

Blandine Curis

Infirmière

J’ai rejoint le collectif Soulager mais pas Tuer en tant que professionnel de la santé en 2014 au moment du projet de loi sur la fin de vie. J’avais envie en m’engageant de montrer au grand public que l’euthanasie n’était pas LA seule solution à toutes les souffrances quelles qu’elles soient et que parfois une écoute bienveillante et attentive des besoins spécifiques de la personne souffrante pouvait aboutir à une meilleure prise en charge de ses symptômes.

Docteur François Bertin-Hugault

Gériatre

J'ai rejoint le collectif Soulager Mais Pas Tuer pour sensibiliser mes collègues et les citoyens aux enjeux de la fin de vie en France.
"Etre là présent, à l’écoute des derniers instants d’une personne et se laisser surprendre !"

Léopold Vanbellingen

Chargé de recherche à l'Institut Européen de Bioéthique

Mon désir de partager les leçons à tirer de près de vingt ans de pratique de l’euthanasie en Belgique, afin de sensibiliser les citoyens français à l'impasse d'une telle loi et aux véritables défis que pose la fin de vie aujourd'hui en Europe.
"Entendre et comprendre le désir de mourir, soulager, accompagner, jamais tuer"

Marc-Henri d’Alès

Porte-parole de 100% vivants

Membre du collectif Soulager Mais Pas Tuer depuis sa création.
Personne handicapée de naissance je suis témoin que la vie est digne quelque soit son "état". La dignité ne se détermine ni par son degré d'autonomie, ni par son travail, la dignité se détermine par ce que je suis. Je suis Marc Henri 100 % Vivant !

Jean Fontant

Médecin généraliste et en soins palliatifs

J'ai rejoint SMPT en 2014 au moment de l'annonce du projet de loi Leonetti Claeys.
J'étais étudiant de médecine à cette époque et nous avions créé avec des amis l'association Soigner dans la Dignité pour promouvoir la culture palliative dans nos études de médecine et ainsi lutter contre toute forme d'euthanasie.

"Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément." Serment d'Hippocrate

Associations partenaires

Plusieurs associations sont membres du collectif Soulager Mais Pas Tuer.

Vous aussi, mobilisez-vous contre les dérives euthanasiques,
rejoignez le collectif Soulager Mais Pas Tuer

Rejoindre le collectif