Un collectif de professionnels et d’Usagers de la Santé

Engagés pour protéger la France de la dérive euthanasique

En savoir plus

Le collectif Soulager Mais Pas Tuer a été conçu pour …

Informer

Pour faire savoir que les Français privilégient l’accompagnement en fin de vie plutôt que l’euthanasie.

Expliquer

Parce qu’on a trop fait croire aux français qu’il leur faudrait choisir entre souffrir et mourir.

Résister

Parce que l’euthanasie et le suicide assisté sont à l’opposé de la solidarité et risquent de conduire à l’exclusion des plus vulnérables.

Mobiliser

Parce que de nombreuses personnes, de nombreux métiers, de nombreux témoins qui souhaitent s’unir pour que « l’interdit de tuer », fondateur de la confiance entre soignants et soignés, reste un moteur de la créativité pour améliorer le soutien aux personnes fragiles.

Si nous abandonnons nos plus faibles au moment-même où ils ont le plus besoin de nous, ils n’auront plus envie de se battre et céderont à la mort.

Philippe Pozzo di Borgo parraine notre collectif

Philippe Pozzo di Borgo, auteur de « Second souffle » dont l’histoire a été connue plus largement par le film « Intouchables » sorti en 2011, s’engage avec le collectif Soulager mais pas tuer pour que les personnes malades, dépendantes ou âgées en fin de vie ne subissent en France ni euthanasie, ni suicide assisté, mais soient accompagnées et respectées, avec “considération”.

“Ne voyez-vous pas la pression – pour ne pas dire l’oppression – qui monte quand une société rend éligibles à la mort les plus humiliés, les plus souffrants, les plus isolés de notre société?”

Philippe Pozzo di BorgoParrain du collectif

Nos actions

Action de rue du 8 avril 2021

Manifestations simultanées devant 13 préfectures.

Rassemblement du 10 décembre 2014

Pour la journée mondiale des Droits de l'Homme, un rassemblement organisé au Trocadéro (Paris), à Poitiers et Antibes, sièges respectifs des députés.

Action de rue du 10 mars 2015

À quelques heures de l'ouverture des débats à l'Assemblée nationale, plus de 500 personnes se sont réunies pour interpeler les députés sur la proposition de la loi Claeys-Leonetti.

Conférence de presse du 16 juin 2015

Une conférence de presse pour alerter sur la gestion des soins palliatifs au point mort en France...

Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies.
Je ne provoquerai pas la mort délibérément.

.

Extrait du serment d’Hippocrate

Contacter le Collectif