François Bertin-Hugauld exerce depuis 15 ans la médecine en gériatrie. Il prend la parole au nom de Convergence Soignants-Soignés. « Il serait dommage de modifier la loi Leonetti. On se retrouve dans certains cas dans des situations complexes. » « Le pronostic en gériatrie est impossible. Le pronostic médical ne nous appartient pas. On se trompe beaucoup. D’où l’importance d’avoir une réversibilité dans les traitements. Parfois la sédation profonde n’est pas nécessaire. Ambiguïté de cette loi qui crée la confusion et qui va créer un peu plus de confusion dans notre pays.

 

 

Je signe l'appel
Fermer

Je signe l’appel

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Je signe l'appel
fermer

Je signe l’appel

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.